Cargos pour le goulag par Martin J. Bollinger

Cargos pour le goulag par Martin J. Bollinger

Cargos pour le goulag

Martin J. Bollinger

En vingt ans, un million d’esclaves de Staline furent transportés sur ce qu’Andreï Sakharov appelait les «bateaux de la mort de la mer d’Okhotsk»

De 1932 à 1953, par la volonté de Staline, une flotte de cargos ordinaires fut utilisée pour un service extraordinaire: transporter environ un million de travailleurs forcés vers la Kolyma, région reculée de l’extrême Nord-Est de la Sibérie aux conditions de vie particulièrement difficiles. Elle est, en revanche, l’une des plus riches en minerais dont l’or et l’uranium. Le goulag de la Kolyma, le pire d’URSS, n’était accessible qu’après un long et dangereux voyage par mer. Cette déportation massive fut donc aussi une opération maritime dont l’abominable coût humain est ici dressé.

Au-delà de l’histoire de cette flotte du Goulag, l’auteur présente le rôle ambigu des États-Unis qui fournirent bon nombre de ces cargos et en assurèrent l’entretien. Des navires livrés à l’URSS au titre du programme d’assistance militaire Prêt-bail furent détournés pour le transport des esclaves du Goulag. Que savait Washington sur l’usage mortel de ces cargos? Combien d’esclaves furent transportés et quel fut le coût humain de ces voyages ? Martin J. Bollinger répond à ces questions à partir de témoignages et de documents des archives soviétiques et américaines.

[button link=”https://www.soleildepoche.com/boutique/soleil-de-mer/cargos-pour-le-goulag/” size=”large” text=”grey”]Cargos pour le goulag[/button]

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer